Vos histoires

Aller en bas

Vos histoires

Message  Swan Pleiade le Dim 4 Déc - 16:39

Qui est votre personnage RPG ? D'où vient-il ? Quelles sont ses origines ? Qu'avez vous donc raconté au ChoixPeau ?
C'est ici que vous pourrez parler de vous, de lui, c'est ici que vous pourrez écrire, lire, raconter le passé, l'histoire, les origines de votre personnage ; et celui des autres...

En espérant y découvrir des merveilles !
avatar
Swan Pleiade
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 21
Localisation : -Mumbai, Inde-

Voir le profil de l'utilisateur http://la-grande-salle.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de Kaitlyne Evangeline

Message  Kaitlyne Evangeline le Dim 1 Jan - 15:14

De l’union du puissant roi des vampires et d’une simple concubine naquit une petite fille aux grands et beaux yeux violets nommée Kaitlyne.
Cachée aux yeux du monde depuis sa naissance, elle vécut dans le froid et la peur. La peur d’être retrouvée par les enfants des diverses épouses du roi et d’être tuée à cause du sang royal qui coule dans ses veines. C’est ainsi que se passa toute son enfance : obligée de fuir le monde avec sa pauvre mère.

Plus le temps passaient plus Kaitlyne se rendait compte des multiples pouvoirs qu’elle avait en plus de ceux des vampires : les pouvoirs des sorciers.
Lors de ces 14 ans, Kaitlyne vit la plus horrible de toutes les scènes se produire sous ses yeux : sa pauvre mère se faisant torturer puis tuer par les fils du roi. Sa mère était morte pour la sauver. Elle était morte à cause d’elle. C’est avec cette horrible image en tête que Kaitlyne quitta le royaume des vampires avec comme seul rêve d’y revenir et de gouverner ce vaste et puissant empire.
Elle voyageait, voyageait, voulant apprendre et découvrir de nouvelles cultures.

C’est en Amérique du Sud que son chemin croisa celui d’Azael Wynne, une jeune et belle métisse qui l’aida à développer ses pouvoirs de sorcière et qui lui apprit à envoûter les hommes par la seule force de sa beauté.

Heureuse d’avoir acquit ce nouveau pouvoir, Kaitlyne repartit pour son pays natal la tête remplie de diverses vengeances aussi tordues et effrayantes les unes que les autres.
De retour au royaume, elle apprit la funeste nouvelle : son père, le roi, était mort prématurément sans avoir désigné de successeur. Le royaume était en guerre. Tout les fils du roi s’entretuaient pour accéder au trône. Tous étaient tellement occupés à faire la guerre qu’ils en oubliaient même le retour de Kaitlyne.

Usant de toutes ses capacités mentales et de tout son charme, elle réussit à séduire le fils aîné du roi, son demi-frère, l’héritier le plus dangereux à prétendre au titre de souverain.
Lors de la nuit de noce, elle le tua sans scrupule.
Grâce à son intelligence hors du commun, Kaitlyne s’empara de la plus puissante des gardes : la Garde Royale, s’assurant ainsi d’une totale protection.
Mais sentant sa place d’héritière menacée, elle fit secrètement supprimer tous les prétendants susceptibles de la détrôner. Ainsi, elle se retrouva seule et unique héritière du trône vampirique.

Âgée respectivement de 17 ans, Kaitlyne s’ennuya fortement seule en haut de la hiérarchie vampirique. Elle entreprit alors de retrouver la trace de sa seule et première amie : Azael.
Ce n’est seulement qu’en Angleterre qu’elle revit celle-ci dans une sorte de pensionnat pour apprentis sorciers : le Grand Poudlard.
Kaitlyne décida de s’inscrire dans cette école et d’exploiter ses pouvoirs. En moins d’une année, elle put assimiler tout ce que les autres de son âge avaient appris en six années. C’est pour cela qu’elle avait été envoyé chez les Seradiglois, connus pour leur grande intelligence.
Brillante élève et quelque peu mystérieuse et impulsive, elle fonça tête baissée dans ses études ne se faisant pas d’ami autre qu’Azael. Elle évita un maximum les autres élèves afin de ne pas laisser sa soif de sang prendre le contrôle de son corps. Et puis qui voudrait se lier d’amitié avec une assassin ? Il faudrait être fou pour faire ça ! Par chance, aucun élève ne connaissait sa véritable identité ni son sombre passé. Enfin presque personne : Azael avait appris certaines choses sur elle lors de leur première rencontre.

De retour dans son royaume, son diplôme avec mention «Excellent» dans la main, Kaitlyne prit son rôle de souveraine très au sérieux.
Elle connut quelques aventures avec diverses amants qui n’avaient qu’une seule et unique idée en tête : la séduire avant de la tuer et de s’emparer du trône tant convoité. Mais la jeune femme fut plus rapide qu’eux et les tua les uns après les autres suite à de terribles tortures.

Plus le temps passait plus le coeur de Kaitlyne devint aussi dure que de la pierre. Se comportant comme une reine tyrannique, elle n’hésitait pas à faire couler le sang de ses sujets. Elle avait appris à ne faire confiance à personne.

C’est un soir de pleine lune qu’elle reçut une lettre de la part d’Azael - alors actuelle directrice du Grand Poudlard - lui proposant les postes de directrice de GP à ses côtés avec une autre personne, de directrice de Serdaigle ainsi que de professeur de Soins aux Créatures Magique.
Au début réticente, Kaitlyne ne voulait pas s’abaisser au titre d’administratrice. Mais se rappelant de la dette qu’elle avait envers cette jeune femme, elle fit rapidement ses valises et repartit pour GP où elle se plut beaucoup car elle avait fait la rencontre d’autres personnes aux passés aussi sombres que le sien.

Errant très tard le soir dans les nombreux couloirs de l’école, si vous avez le malheur de croiser son chemin elle n’hésitera pas à vous faire goûter à ses longues et belles canines bien aiguisées...
avatar
Kaitlyne Evangeline
Admin

Messages : 962
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 21
Localisation : Grand Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'Hyteen

Message  Hyteen le Dim 1 Jan - 18:46


d'une union entre un démon vampire et une ange, Hyteen vécu dans
une plaine reculée de Volcania, une terre désertique est sans
grands intérêts pour les chercheurs sorciers. Il passa son enfance
dans un château protégé par des êtres méconnus de plus de la
moitiés des sorciers, les Grises-barbes. Gardiens des enfants de
dragon. Il n'y en avait plus jusqu'à l’apparition d'un enfant qui
pourrait aspirer le pouvoir draconien que l'on appel le « cri ».
Durant de longues années, Hyteen appris a se servir de ce don et de
ses pouvoirs de sorcier. Les deux pouvoirs réunis pouvait faire de
lui un être semblable a un demi-dieu. Après de longues semaines
d'entraînement, Hyteen pris son baluchon et quitta son chez lui pour
se lancer dans l'aventure à la recherche de ce que les Grises-Barbes
appelaient les Stèles draconiennes, se trouvant dans des donjons ou
des grottes gardées par des êtres tous plus sournois et maléfiques
les uns que les autres.



Après
des mois de traques, Hyteen réussi enfin a trouver toutes les stèles
et une fois cette mission accomplie, il prit la décision de ne plus
jamais rentrer chez lui et de faire sa vie, tout a fait normalement.
Mais ses parents ne pensaient pas la même chose que lui...

Dans
la ville de Bellerive, Hyteen se maria et vécu au bord de la rivière
Laron qui traversait tous le pays. Il consacra ses journée a
l'élaboration d'un livre sur les enfants de dragons et sur les
sombres cavernes qu'il avait visitées. Sa femme Nathalie, elle aussi
une sorcière, l'aida dans l'écriture de son ouvrage puisqu'ils se
rencontrèrent dans la grotte de Sombrage au nord de la région de
Bordeciel.



Après
de nombreux mois d'écriture, le livre arriva à sa dernière page et
Hyteen clôtura son livre d'une phrase « Nihil verum, omnia permissa
». Le livre allait être édité mais une mauvaise nouvelle
attendait Hyteen chez lui. 10 ans été passé depuis le jour où
Hyteen avait décidé de ne plus jamais rentrer chez lui. Son père
se tenait devant l'entré de la maison, il été dans une colère
incomparable est demanda a Hyteen de rentrer dans les plaines de
Volcania sous quoi il tuerait sa femme. Tenant a Nath plus qu'à sa
liberté, il décida de revenir au pays.

De
longues journées, interminable pour la plus parts. La haine et la
rencoeur grandissait dans le cœur de l'enfant de dragons, son père
été de plus en plus détestable et sa mère ne faisait pas grand
chose pour qu'il se sente comme chez lui.



Durant
un entraînement, Hyteen réussi à faire tomber son père et
ressenti une sensation tellement agréable qu'il voulut presque le
tuer pour satisfaire se désir si intense de se venger ! Son mentor,
le plus vieux des Grises-barbes disait sans cesse de ne pas répondre
a ses pulsions intérieur mais Hyteen ressentait une haine dévorante
pour son père. Lors d'un repas plus sombre et triste que les autres,
le père d'Hyteen dit des choses tellement horrible que le jeune
garçon l'envoya valser jusqu'au bout de la pièce fracassant la
vaisselle rangée et polis sur l'étagère dorée de la salle à
manger. L'enfant de dragons prit la fuite et décida de retourné à
Bellerive, lieu de son bonheur. Sa femme n'était plus dans leurs
maison maintenant délabré et le bois pourris ne laissait plus
apparaître que l'insalubrité de la demeure. La visite de la ville
n'en fut pas des moindres et laissa paraître au jeune homme la
sensation d'une attaque de trolls. A côté de l'église, dans le
cimetière de la ville, une tombe avec marquée « Ici demeure une
femme forte mais détruit par la tristesse et la maladie. A notre
fille bien aimée, Nathalie. ». Hyteen ressentit alors une haine
tellement intense qu'il retourna chez lui, devant son père et le rua
de coups, le père se relevait presque instantanément a chaque coups
que le garçon lui donné. Un combat intense pris enfin lieu entre
les deux sorciers, son père plus expérimenté que lui avait
l'avantage mais le garçon tenait bon. A la fin, le château ne
tenait plus que grâce à sa volonté, les deux personnages étaient
plus qu'épuisé mais c'est avec un élan de forces et de désespoir
que le garçon lança se que seul le père ne pouvait contrer, un cri
tellement puissant qu'il envoya le père contre la dernière poutre
de la maison. Un grand bruit, de poutres et de parpaings, qui
s’écrasaient sur le sol retentit dans toutes la vallée. Le père
été mort et le garçon rongé par la tristesse décida de partir
aussi loin que possible de cette contrée qui avait causé tout son
désespoir.



Après
des mois de marche, il tomba sur un bâtiment construit sur une
montagne enneigée, magnifique que l'on appelée le Haut Hautgard.
C'était une école apparemment construite depuis quelque mois qui
n'avait pas encore ouverte et n'avait pas tous son personnel au
complet. Il décida de commencer une nouvelle vie en acceptant le
poste de professeur dans cette école. Le poste de défense contre
les forces du mal lui correspondait car il n'avait vu que des
monstres durant sa vie antérieure. Il lia des liens forts avec
plusieurs personnes comme Miyanna et Kaitlyne se qui lui permis de
s’intégrer plus vite et de recommencer à zéro.


Dernière édition par Hyteen le Ven 2 Mar - 14:05, édité 1 fois
avatar
Hyteen
Professeur

Messages : 6
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 23
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Swan

Message  Swan Pleiade le Dim 22 Jan - 17:27

-Alhambra, Séville, Espagne-

Dans les belles rues de pierres blanches de la ville de Séville, en Andalousie, là où pousse l'olivier et là où la terre est sèche tout durant l'été, là où l'influence musulmane des temps anciens s'est mêlée à la fierté des peuples Andaloux, là où les enfants courent et jouent dans l'eau des fontaines, là où les femmes rient, on trouve encore quelques familles de cette noblesse sorcière qui s'est effacée au fil du temps.
Pablo Las Pleiadas, fier sorcier au sang pur, était descendant de l'une d'entre elles; celle-là même qui vivait encore dans les palais de l'Alhambra, miracle d'architecture des peuples du Sud et des plantes du Soleil.
Pablo Las Pleiadas épousa, lorsque le jour fut venu, Ines Picasso, également héritière de la noblesse sevillane. De leur union naquit Swan Elea Gema Las Pleiadas ou, comme on la surnomma plus tard en raison de son amour pour les diamants de la nuit, Swan Pléiade.
La peau mat, les cheveux noirs et ondulés, une bouche rouge et bien dessinée, de longs cils voilant deux grands yeux sombres en amande, tout en elle clamait son appartenance aux fiers peuples d'Andalousie.
Lorsqu'elle grandit, plus que jamais, plus que personne, elle fut Sévillane.

Fière dès qu'elle put parler, elle marchait, tête haute, avec la prestance te l'assurance qu'acquièrent les enfants de la noblesse dans les rues tortueuses de la ville qu'elle connaissait comme sa poche.
Indépendante, ivre de liberté et de savoir, peut-être aussi du pouvoir que lui offrait son titre et sa magie naissante, elle grandit et apprit à vivre dans les jardins du somptueux palais de l'Alhambra, sous les étoiles et le Soleil des terres d'Espagne.

- Poudlard, Angleterre -

Swan Las Pleiadas avait reçu nombre de lettres l'invitant dans des écoles de sercellerie aux quatre coins du monde. Elle choisit la plus prestigieuse de toutes.
Elle choisit la plus prestigieuse, et intégra la plus prestigieuse des maisons, où elle fut une élève brillante.

- Le Cap, Afrique du Sud -

Swan avait quatorze ans. De son corps d'enfant ne restait plus rien. Elle était devenue une jeune femme élancée et élégante. Une espagnole "de Andalucìa".
Elle voyageait, seule, pour ses vacances. Il lui restait moins de dix jours de liberté, et elle nageait jusqu'à l'épuisement, entre le Pacifique et l'Océan Indien, dans les eaux bleues du Sud de l'Afrique, sans savoir réellement pourquoi.
Elle se dit plus tard que c'était pour se vider l'esprit.

- Curitiba, Brésil -

Swan avait quinze ans. Elle retint du Brésil ses couleurs. Les couleurs étaient partout. Les fleurs, les arbres, les fruits, les animaux, même la terre, et l'eau. Le Brésil était Couleur.
Swan partait sans se soucier de la destination, ni du temps qui passait.
"Erà Sevillana, erà Libre".
C'est à Curitiba qu'un colibri bleu électrique attira son attention. Elle atteignait toujours les buts qu'elle se fixait, et l'oiseau-mouche, qui ne la quittait plus, repartit avec elle.
Elle l'avait nommé Alhambra.
Sa grand-mère disait toujours que l'on enferme pas un être aussi libre qu'un oiseau. Plus tard, Swan se dit que c'était cela qui lui avait plus dans cet animal bourdonnant.

- Aghadir, Maroc -

Swan avait seize ans, et elle retrouvait le peuple musulman sans qui l'Alhambra, et Séville toute entière n'auraient pas été ce qu'elles étaient.
Dans ses souvenirs, c'est dans les rues embaumées du Maroc qu'elle tomba amoureuse pour la première fois de sa vie. Le garçon, dont elle a perdu le nom aujourd'hui, refusait le Swan, et le remplaçait par Leïla, la Nuit.
Il disait d'elle qu'elle ne vivait que lorsque la Lune est levée.
Elle disait de lui qu'il avait des yeux d'Océan.

- Tokyo, Japon -

Swan Las Pleiadas avait dix-sept ans. Elle était enfin majeure et avait ses diplômes en poche. Elle avait décroché l'Optimal, c'était l'objectif qu'elle s'était fixée avec une détermination tout droit venue d'Andalousie et la ténacité de Serpentard.
Swan voyageait comme elle avait toujours voyagé. C'était une fille de l'air.
Elle tenait cela de ses origines.
Elle s'était réservé l'Asie pour la toute fin de ses études.
C'était un endroit étrange, presque irréel, jamais endormi.
Oui, c'était le mot. Étrange.

- Poudlard, Angleterre -

Swan, poussée par un vent venu d'on ne sait où, repartit en Angleterre peut avant le mois de Septembre. On lui offrit trois postes. Professeur d'Astronomie, Directrice de sa maison et enfin Directrice de Poudlard aux côtés d'autres, Azael et Kaitlyne Evangeline.
Swan accepta les trois postes.
Directrice de la plus prestigieuse des écoles de Sorcellerie à à peine dix-sept ans, accompagnée d'Alhambra, son oiseau bleu, Espagnole, Andalouse, Sevillana, libre de tout.

________________________________________________________






avatar
Swan Pleiade
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 21
Localisation : -Mumbai, Inde-

Voir le profil de l'utilisateur http://la-grande-salle.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Lili Dhampiresa

Message  Lili Dhampiresa le Mer 8 Fév - 22:15

Il y a des millions d'années, là où le temps n'était pas compté,
où aucun oiseau ne chantait et où nul signe de vie Humaine n'était donné,
là où la terre brûlait, où le feu crachait
et où celui appelé Porteur de Lumière régnait.
De l'union improbable de ce Maître des Enfers et de la démone Lilith, rejetée de la Terre Céleste, naquit Likhiya.
Cheveux noir de jais, lèvres d'un rouge écarlate et yeux tantôt jaunes tantôt noirs, Likhiya était destinée à vivre au service du Porteur de Lumière comme ses semblables, les succubes. Mais elle en décida autrement. Son destin était sien, et comme son Père jadis avait défié le Créateur, elle affronta son regard de braise mêlée à la cendre pour quitter le Royaume souterrain infernal. Vers la Terre, monde bleu et inhabité, elle se dirigea.
Guidée par le vent des milliers âges, elle voyagea pendant longtemps sur la surface plate, qui connu les guerres et les souffrances mais aussi les apogées des civilisations, les bienfaits de la Nature, et vit se construire des bâtiments et des œuvres. L'œuvre humaine.
Likhiya voyait à quel point l'Homme de la Terre pouvait être inspiré de Dieu comme inspiré de l'Autre. Elle se confondait parmi les peuples à travers les temps.
Puis un projet qui la surprenait l'intéressa au plus profond d'elle-même. Une école de sorcellerie voyait le jour. Elle avait déjà appris à se lier d'amitié avec les créatrices de cette École, et fut une des toutes premières à connaître son existence.
Elle eut en premier lieu le poste de Préfète de la maison Serpentard, qui lui convenait pour le mieux. Elle avait appris à respecter les conditions des êtres humains ou quels qu'ils soient, aussi dû-t-elle s'en tenir à ce rôle.
D'humeur habituellement démoniaque, celle que l'on appelle désormais Lili vit dans une "tanière" sous le Parc du Grand Poudlard. Renfrognée, quoique d'une aide précieuse si le sujet est important, Lili ne se laisse pas si facilement approcher. Adepte de la Magie Noire, peut-être acceptera-t-elle un jour d'enseigner les souffrances des Enfers aux élèves de l'École.
Vous pouvez la trouver, rarement, près du Lac ou bien dans les différentes salles, à discuter avec ceux qui ont la chance -que dis-je, l'honneur, de pouvoir engager une conversation avec elle.
Lili Dhampiresa, voila le nom que pris la démone au physique de dix-sept ans venue des Enfers, fille du Porteur de Lumière et de Lilith.
Fille du Vice et de la Magie Noire.
avatar
Lili Dhampiresa
Professeur

Messages : 84
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 105
Localisation : Enfers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos histoires

Message  Victoria Grahams le Jeu 9 Fév - 10:04

Descendante d'une famille de l'aristocratie anglaise, Victoria est ce qu'on appelle une née-moldue. Ce qui ne l'a pas empêchée de devenir une grande sorcière spécialiste des métamorphoses en tout genre.

Elle vécut ses jeunes années dans un grand manoir dans la banlieue de Londres au milieu d'une famille très nombreuse. Elle était la benjamine des sept enfants, toutes des filles au grand dam de son père. Elle était la petite dernière, celle à qui on passait tout, celle qui réussissait tout le mieux, que tout le monde aimait. Tout le monde sauf Johanna, l'aînée de la fratrie, jalouse à en crever qui passait le plus clair de son temps à chercher à humilier sa petite sœur par tous les moyens possibles.

Un jour que leur père les avait emmenées elle et ses sœurs au jardin public , Johanna avait attiré sa sœur près d'une fontaine, lui promettant qu'elle pourrait y voir des grenouilles. La jeune Victoria, curieuse de nature plus que passionnée des batraciens s'était approchée. Même si elle se méfiait de sa grande sœur, elle s'était quand même penchée sur le rebord sur le reboard, inspectant la surface de l'eau à la recherche des petits animaux verts et gluants. Quand Johanna l'avait fait basculer dans le bassin, un évènement inattendu s'était produit : la paume de sa main était resté collée au dos de sa petite sœur et elle avait finit dans l'eau elle aussi. C'était la première fois qu'il se passait quelque chose d'extraordinaire autour de Victoria.

Et puis les choses ont continué, les manifestations magiques se sont faites de plus en plus fréquentes, allant d'une pâquerette qui n'en finissait jamais de perdre ses pétales lorsqu'on l'effeuillait à des araignées apparaissant mystérieusement dans les cheveux de Johanna, jusqu'au jour où la fameuse lettre destinée à tous les jeunes sorciers était arrivée par hibou postal dans la cuisine un samedi matin où Victoria préparait un mauvais coup à faire à son aînée avec ses autres sœurs.

Tout s'était enchainé très vite par la suite, elle avait découvert la magie, était entrée à Poudlard, avait été répartie à Serpentard, ce qui est un fait rare étant donné ses origines moldues, mais son caractère correspondait tellement à l'esprit de la maison que le choixpeau n'avait pas hésité une seule seconde. Sa première année, la deuxième, les autres, ses BUSEs, ses ASPICs, tout cela avait défilé à une vitesse folle.

Pendant ses études, ses aptitudes en métamorphose s'étaient développées et elle était devenue l'une des élèves les plus douées dans l'histoire de l'école concernant cette matière. A tel point qu'à la fin de ses études, le poste de professeur lui avait été proposé.
Toutefois, elle n'avait pas pour ambition d'enseigner dès la fin de son cursus, même dans une école aussi prestigieuse que Poudlard. Non ce qu'elle voulait c'était le ministère. Elle y entra très tôt, au département des accidents et des catastrophes magiques dans lequel elle fit carrière. A 25 ans elle avait été nommée directrice du département, la plus jeune de l'histoire. Ce poste qui lui convint pendant encore dix ans. Se lassant un peu, elle changea de branche et entra dans le cabinet personnel du ministre avec qui elle travailla pendant de nombreuses années encore. Elle était son bras droit, sa conseillère, et il l'écoutait toujours à tel point qu'on aurait pu croire que c'était elle qui dirigeait au final. En récompense de ses efforts elle reçu un Ordre de Merlin première classe.

C'est ainsi qu'âgée de 50 ans elle était revenue vers Poudlard avec le vœux de finir sa carrière en enseignant la métamorphose, la plus belle matière qui soit, celle qu'elle préférait depuis le début. C'est à bras ouvert que le directeur de l'école l'avait accueillie et lui avait offert la place, heureux de pouvoir enfin remplacer le professeur en poste qui rêvait de prendre sa retraite depuis longtemps déjà.

Celà fait maintenant 8 ans que Victoria Grahams, fille de moldus, Ordre de Merlin Première classe, enseigne la métamorphose dans la prestigieuse école de Poudlard.
avatar
Victoria Grahams
Professeur

Messages : 54
Date d'inscription : 30/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos histoires

Message  Ahidas le Lun 13 Fév - 13:12

Il y a trente-cinq ans, une petite fille vint au monde sous le nom d'Ahidas Valia. Déjà, ses cheveux étaient du même noir que ses yeux. Déjà, son passif familial était chargé...

Sa mère est une sang-pur, qui alla à Gryffondor. En totale désaccord avec sa famille, qui rallia V........., elle s'est fait passer pour morte. Puis, sous un pseudonyme, elle est devenue une vraie moldue, abandonnant la magie.
Son père est un moldu, dont la sœur était une sorcière. Cette dernière fut tuée par un mage noir. Il rencontra la mère d'Ahidas par un hasard,et un autre les fit se mettre ensemble, puis se marier.

C'est la mère de l'enfant qui choisit le prénom, il a un sens particulier pour elle (décomposez le mot...;) ).

C'est donc ensemble qu'ils élevèrent leur fille. À onze ans, la fillette parta pour Poudlard. Pour marquer ce moment, sa mère lui coupa les cheveux très courts. Depuis, Ahidas les laisses pousser et les attaches en une tresse.

Ahidas, une Gryffondor, sortis diplômé de la célèbre grande école de magie. Elle affronta alors la vie réelle,et après une quinzaine d'année en tant que journaliste dans la section Politique de "La Gazette du Sorcier", elle décida de se réorienter vers l'éducation. Ahidas aime les défis. Et rendre intéressante cette matière en est un !
avatar
Ahidas
Professeur & Maîtr'Artiste

Messages : 12
Date d'inscription : 28/01/2012
Localisation : Capitole, Panem

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'histoire de Mélissa Evans...un peu longue peu être :)

Message  Melissa Evans le Ven 2 Mar - 18:59

Une nuit d’hivers, dans un petit village non loin de paris…Une petite fille vue le jour, la petite Mélissa Evans.

Une petite fille au grand cœur dont la mère était méthamorphe et le père inconnu.

Sa mère, jeune et très attachante, et dont le moindre sourire la rendait heureuse, décida de l’élevée avec les moldus, car elle voulait comprendre cette vie sans magie, ça la passionnait, et pensait que ça ne pourrait être qu’une bonne expérience.

C’est un jour d’hivers, aussi, que la petite Méli découvrit qu’elle était comme sa mère : méthamorphe. Un jour qui est resté gravé dans sa mémoire, mais qu’elle gardait pour elle …son plus grand secret.

Sa mère lui avait bien sûr expliqué qu’elle était une sorcière, du coup elle avait fréquenté la magie depuis sa plus tendre enfance et appris par la même occasion la chance qu’elle avait… et le prix à payer. Cette découverte elle l’apprivoisa comme la magie, et s’entrainait chaque jour en revenant de l’école à changer le teinte de cheveux tout d’abord (ce qui parfois tournait au désastre).

Au fil des années elle métrisa quelque facette de ce nouveau talent. Même si des évènements lui restaient inconnus et elle ne maitrisait pas tout … La couleur de ses yeux par exemple changeaient en fonction de son humeur.

A ses 6 ans, sa mère lui annonça qu’elle était enceinte d’une petite fille, que ça sera sa petite sœur … Méli évidement fut folle de joie, sachant que sa sœur serait comme elle ! Sorcière !
A ce moment elle attendait deux choses avec impatience…le jour de sas 11 ans, ce que cela entraînait et la naissance de sa petite louloute de sister dont elle avait choisi le nom : Miyanna.

Sa première année à l’école des sorciers se passa à merveille ; elle fut envoyé à poufy’ pour sa loyauté et son grand cœur. La seconde ne s’acheva jamais …la mère de Méli tombât gravement malade, une maladie moldu … Le jeune fille fut obligé de choisir entre ses études dans une école prestigieuse et sa famille…sa petite sœur toute seule…. Elle partit donc un soir, les larmes aux yeux, pour aller au chevet de sa mère et s’occuper de sa petite sœur.

Au début tout se passait bien, ses amis de Poudlard lui envoyait des cours régulièrement dans l’espoir de la revoir revenir. Mais au fur et à mesure les parchemins s’entassaient sur son bureau, sa mère était de plus en plus souffrante, quant à sa sœur elle était âgée de cinq ans et demi seulement, Méli, elle 12 ans, avait du mal à justifier les phénomènes qui se produisaient en présence de Miyanna.

Après des centaines de hiboux Méli réussit à envoyer sa mère à Ste Mangouste. Ensuite elle vendit la maison moldu, bien décidé à partir de là le temps que toutes les rumeurs disparaissent. Elle partit avec sa sœur dans ses bras en direction du chemin de traverse. Elle alla à Gringott ou elle prit un minimum de gallions dans le coffre de sa mère. Elle se débrouilla pour trouver une famille d’accueils sorcière à sa sœur car elle avait peur de ne pas pouvoir subvenir à ses besoins.

Elle par contre décida de partir… loin… seule… Aux quatre bouts du monde découvrir la magie, la comprendre, la contrôler… Peut-être même retrouver son père. Elle se munit d’un sac avec le strict minimum, en plus d’un livre de cuisine et un carnet.

Elle laissa sa petite rouquine préférée aux soins de ces sorciers inconnus, mais elle n’avait pas d’autres choix… Elle empoigna son balai et partit à l’aventure. Le cœur déchiré, mais les yeux émerveillés.

L’Amérique, l’Inde, l’Espagne, la Chine… Libre.

Elle apprit durant ces voyages, comment être animagus (le sien est un renard), le patronus, les grandes bases, et le reste... Elle rencontra de grands sorciers, observa les moldus, les dragons, fit plus de pratique que les élèves de son âge, enchaînant les petits boulot par ci par là en mentant à chaque fois sur son âge , et laissant à Gringott l’argent de sa mère pour sa Miyanna. Et surtout rencontra Lili Dhampiresa une démone sur qui elle pouvait conter au moindre problème, et bizarrement à qui elle faisait énormément confiance. Une amie qui possède de grands pouvoirs.

Mais la jeune aventurière allait toujours rejoindre sa sœur une fois dans l’année, le jour de son anniversaire qu’elles passaient toutes les deux seulement.

Plus tard vers ses 15 ans elle adopta un petit dragon. Elle le dressa (garda d’ailleurs quelque traces de griffures sur son avant-bras) et quand il fut assez grand pour monter sur son dos elle apprit à voler avec lui en harmonie, elle venait d’avoir 17 ans. Elle décida d’aller visiter Paris. Séduite elle y passa plusieurs semaines, son dragon caché dans une forêt plus loin. Elle y rencontrât Azael, pas hasard, un soir… d’hivers sous la pluie ou Méli se baladait seul, elles s’étaient rencontré puis avait parlé…
Peu après charmé par Paris, l’aventurière acheta un manoir, isolé en plein milieu d’une forêt entouré de plaine et de vergés, endroit où elle pourrait cacher son dragon et se reposer.

Mais elle n’appréciait que très moyennement de rester au même endroit, pour cela elle voyagea encore avec Aa, une pirate qui lui appris à se battre.

Et comme chaque année alla voir sa sœur, âgée cette fois de 11ans, première année à poudlard ! Et c’est à cette rencontre que la jeune fille découvrit la mort de sa mère. Déboussolée, elle resta calme le temps d’être avec sa sœur et de la consolé. Plus tard elle pleurera dans son grand manoir… mais plus tard.

Après quelque mois, sa sœur lui envoya un hibou lui expliquant que des postes allaient se libérés à Poudlard, dont celui de DDM des poufys ! Sans hésiter Méli repris contact avec Aza et elles décidèrent toutes deux, le courage en motivation et les postes libres en but, d’aller à Poudlard. Elles décrochèrent toutes deux un poste : Méli celui de DDM et Aza celui d’admin qu’elles commenceraient au début de l’année prochaine.

Agée de 18 ans elle devient DDM, puis prof de bota, aux côtés d’admins géniaux : Swan Kait et Aza, de profs vraiment douées…et surtout elle était près de sa sœur, ensemble enfin!
Puis la petite rouquine âgée de 15 ans devint préfète aux côtés de sa sœur, un staff idéal ! !

Aujourd’hui on les croise souvent dans les couloirs, le dragon de Méli caché dans la forêt, elle continu a voyagé de temps à autres, ramenant à chaque fois quelques souvenirs pour décorer son manoir, qui est aussi à sa sœur.

Ses yeux continus de changé avec son tempérament… il lui reste une seule aventure dont elle n’a pas encore fait l’expérience… tomber amoureuse...


Dernière édition par Melissa Evans le Mar 1 Mai - 19:59, édité 2 fois

________________________________________________________



...♥... ♥... ♥ .... Mes admins préférées ... ♥ ...Ma petite préfète que j'aime...♥... mon maître yoda...♥....♥.... ma tite Alvi chérie...♥...et les autres...♥.....♥ vive GP !

Un peu de lecture? clique là.
avatar
Melissa Evans
Directrice de Maison

Messages : 149
Date d'inscription : 07/12/2011
Age : 26
Localisation : Aucune , Méli possède un manoir en France , mais voyage beaucoup et de ce fait ne reste jamais longtemps chez elle , car chez elle c'est ailleurs ..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de Miyanna Evans...

Message  Miyanna le Ven 2 Mar - 19:03


Une belle journée d'été, Miyanna Evans vue le jour, dans un petit village non loin de Paris... Elle était à peine née que toute ça petite famille lui portée déjà beaucoup d'attention, surtout sa grande sœur Melissa. Sa mère, est une sorcière métamorphe, et son père un sorcier inconnu...Melissa de 6 ans son aînée est une sorcière notamment, avec le don reçu de sa mère, celui de métamorphe, mais c'est un secret dont elle ne parle jamais...


Miyanna est une fille courageuse, épanoui, sociable, et avec un grand cœur, tout comme sa mère ou encore sa sœur. Toute sa vie paraît être un très beau rêve mais c'est la réalité. Sa mère et sa sœur prenaient soin d'elle et elles s'amusaient vraiment bien toutes les trois, c'était une petite famille soudée et pleine de magie !Quand sa sœur eu 11 ans elle partit pour Poudlard, Miyanna fut très triste de la voire partir mais sa mère était encore là. Méli revint souvent les voir.
Mais un an après le départ de Méli à Poudlard, Mimi se sentait un peu seule, sa mère tomba gravement malade, une maladie moldu ( étant donnée que sa mère voulait étudier les moldus elles ont vécue parmi eux ). Méli revint les voir pour s'occuper d'elle et de leur mère...


Mais un jour sans comprendre la petite Mimi (âgée de 6ans) dût partir de chez les moldus. Sa sœur avait décider qu'il fallait se faire oublier, elle ne se rappelait plus pourquoi. Mimi fut accueillit par une famille de sorciers qui habitaient vers Pré-au-lard, avec déjà deux enfants partient pour Poudlard, mais la petite rouquine pensait que ce serait pour quelque jours comme ça sans sa sœur qui lui avait dit au revoir quelques heures auparavant, mais qui reviendrais la chercher. Plus tard elle compris qu'elle vivrait avec la famille un peu plus longtemps que prévus, car le jour de son anniversaire Méli lui avait expliqué que leur mère était à l'hôpital, que sa sœur devait apprendre la magie qu'elle ne pouvait donc pas être présente, que cette famille serait sa nouvelle famille pour quelques années.
Mimi était choyé, elle était bien intégré et avait comme animal de compagnie un loup apprivoisé du nom de « Keyri » qu'elle a eu pour ses 9 ans.


Puis un jour âgée de 11ans Miyanna appris par ses parents adoptifs qu'ils venaient de recevoir sa lettre d'inscription pour Poudlard, elle remercia sa famille d'accueil pour tout se qu'ils ont fait pour elle et leur promis de revenir souvent, c'est donc extrêmement heureuse et nostalgique à la fois que la jeune fille partit de la maison adoptive pour se rendre à l'école prestigieuse. Elle fut envoyée à Poufsouffle la maison où elle souhaitait aller étant donnée que sa sœur y est, mais à ce moment là celle-ci était encore en voyage. Malheureusement la même année sa mère décéda, Ste Mangouste lui avait envoyé un hibou....elle était extrêmement triste et se replia sur elle même durant quelque temps avant de se re-concentrer sur ses études pour se changer complètement les idées. Elle ne prévint pas sa sœur préférant lui dire en face....et la retrouver pour qu'elles puissent surmonter cette épreuve ensemble.

Elle passa en deuxième année, avec le maximum de points à l'examen de fin d'année, réussi parfaitement celle-ci. De plus sa sœur était devenue DDM des Pouffys elles pouvaient donc se voir autant que possible !!


Puis elle passa en troisième année, elle était très heureuse de ses réussites lors des examens, seulement lors de celle là, elle repensa fortement à sa mère alors ses ami(e)s Kaitlyne Evangeline, Swan, Azael et Hyteen l'aidèrent à passer se cape ainsi que Méli toujours très présente pour elle. Durant ce passage de nostalgie elle fit une grande découverte, elle aussi est métamorphe !! Mais elle est notamment animagus elle peut donc se transformer en une louve, ( l'animal dépend de la personne & il faut le travailler très durement ) !! Elle mit tout de suite sa sœur dans la confidence. Méli l'aida à « apprivoiser » ce don qui compte pour elle énormément ( car sa mère était métamorphe ). Elle réussi à le maîtriser et trouva une sorte de paix intérieur enfin!...


Aujourd'hui Miyanna a 15 ans et elle retourne parfois voir cette famille qui lui a tant donnée, elle possède un manoir et un dragon avec sa sœur, et elle a aussi ramené avec elle son loup Keyri, devenu bien grand mais toujours aussi gentil avec elle. Elle est maintenant en cinquième année et est même devenue préfète des Pouffys ! Elle est très heureuse, joyeuse et vous pouvez très bien la croiser dans les couloirs accompagnée de ses amies du staff de GP ou élèves simplement, ainsi que de sa si chère sœur Méli !


Dernière édition par Miyanna le Sam 28 Avr - 15:36, édité 1 fois

________________________________________________________


Les batailles de la vie ne sont pas gagnés par les plus forts ni par les plus rapides mais par ceux qui croient en eux ! :P
<3 Pouffys & Méli <3
avatar
Miyanna
Préfete

Messages : 17
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Grand Poudlard, ses alentours ou dans son manoir avec sa soeur ;)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Description d'Azael

Message  Azael le Mar 10 Avr - 21:10

Description d'Azael


Mon histoire commence au milieu de l’océan Pacifique, personne ne sait vraiment où. Certains disent vers l’Ouest du Chili, mais sans aucune certitude. Ce qui est sûr c’est que je suis née le 5 Septembre en pleine mer sur le Jolly Roger !

D’après Maman, j’étais en avance d’un mois et personne ne s’attendait à accueillir un nouveau membre dans l’équipage. Le Jolly Roger se dirigeait vers la Polynésie Française. Il y avait une réunion là-bas. On aurait pu croire à une réunion de famille mais vu le drapeau de couleur noir et la tête de mort blanche accroché au mât, ça aurait été étonnant. Non, il s’agissait e fait d’une réunion entre pirates français. Emmanuel Wynne, mon ancêtre, a créé cette Assemblée, qui est, à mon avis, complètement inutile, mais ce sont les traditions…

Ma naissance fut dure pour Maman, je suis née tôt le matin, vers 4 heures et il faisait encore nuit dehors. Tonton Ronwe avait quelques années de médecines très, très rudimentaire ; mais ces années furent très utiles à Maman. La coutume voulait que l’enfant ait le nom de l’ile, ville, pays où il est né, nom qu’il va garder pendant ses 7 premières années avant de se choisir un second prénom lors d’une cérémonie officiel. Sauf que d’habitude les navires s’arrêtaient à un port pour les accouchements, Maman décida tout compte fait de m’appeler Moorea.

Mon enfance se déroula aussi simplement que ça : je vivais avec toute ma famille sur le Jolly, voyageant d’îles en continents. Le bateau comptait beaucoup de matelots, tous faisant partie de ma famille, lointainement quelques fois. Mais je passais la plupart de mon temps avec Mataiva, ma cousine maternelle, Aotearoa, mon cousin plus communément appelé Ao dont j’étais secrètement amoureuse, Maman et tonton Ronwe.

Mataiva était mon acolyte pour toutes les bêtises à faire, et croyez-moi, il y a en a plein à faire sur un navire ! On avait 3 mois de différences, 2 mois et 27 jours exactement. Alors nous cherchions nos futurs noms toutes les deux, on pouvait y passer des heures tous les jours… Ao était très mystérieux et sa bizarrerie m’étonnait parfois, mais il avait un charme et une gentillesse immense ! Il avait 2 ans de plus que nous, mais restait souvent avec sa sœur et moi.

Maman n’avait pas d’époux, je venais d’une simple histoire dans un port alors que ma mère avait trop bu. C’était pas très joyeux, mais j’avais cru comprendre que c’était la nature pirate. Tonton Ronwe avait perdu sa femme, lors de l’accouchement de Mataiva, il avait toujours compté comme mon père pour moi, alors que Mataiva et Ao associait Maman à leur mère qu’il n’avait presque pas connue.

Tonton Ronwe et Maman avaient été très proches, mais depuis que Magoa (sa femme) était décédée, les ragots commençaient à se faire plus entendre. Bien vite le mot « inceste » fut associé par les autres membres de l’équipage pour le lien qui unissait ma mère et son frère. Mais ce n’était rien de plus que l’amour fraternel que je ressentais aussi pour Mataiva, mais qui faisait toujours plus parler lorsque c’était entre un homme et une femme… La tension commença à monter entre le clan de Maman et Tonton Ronwe et le reste de l’équipage.

La cérémonie que j’attendais depuis si longtemps arriva, 7 ans après le 5 Septembre de ma naissance ! La dernière personne ayant fêté ses 7 années devant organiser la cérémonie de la prochaine personne, dans mon cas c’était Ao (qui s’appelait alors à ce moment Bakou) qui devait tout organiser, et moi pour Mataiva. J’hésitais encore entre deux prénoms (les prénoms que l’on choisissait devant être forcément des noms de démons, une vieille légende disant qu’Emmanuel Wynne aurait fait un pacte avec le diable).

Sauf que tout ne se passa pas comme prévu. Alors qu’on m’avait fait boire du rhume pour la première fois (2eme étape de cérémonie ; même si pour moi ce n’était pas la première fois, Mataiva et moi n’étions vraiment pas des anges). La cérémonie se compliqua un petit peu... Au début ce n’était qu’un petit accident : il commença à pleuvoir fortement sur le navire, la cérémonie ne pouvait plus se continuer, malheureusement pour moi. Je piquai ma crise devant tout l’équipage pour qu’elle continue, j’avais attendu ça pendant 7 ans ! C’est alors que la tempête s’arrêta soudainement, mais le plus étrange c’est qu’elle s’arrêta juste sur le bateau, la mer, en dehors du navire était encore arrosée des gouttes de la pluie. « Voilà, on peut continuer », il semblait que, que moi ne se rendait pas compte de ce qu’il se passait ; tout le monde était muet devant ce qu’il venait de se passer.

Puis Orias, un oncle éloigné pas très apprécié, s’approcha vers moi et m’empoigna violement le bras :
« -Qu’est-ce que tu as fait encore ?
-Mais rien du tout ! »
Et c’est à ce moment qu’il fut suspendu dans les airs, comme par magie. Paniqué il commença à crier que j’étais un démon, que moi, ma mère, mon oncle et ses enfants n’étions que des sorciers maudits.

Tout ce passa très vite : nous fûmes bannis du Jolly Roger en deux trois heures. Limite pas le temps de faire nos bagages que déjà nous étions sur une barque prête à craquer. La tension accumulée pendant ses 7 dernières années avait explosé !
Heureusement pour nous, nous arrivâmes sur une petite île sans population. On début, Mataiva et moi trouvions ça drôle, mais finalement la faim commençait à nous faire regretter… Pendant près d’un an nous restâmes sur cette île. Il y avait des fruits et quelques bêtes sauvages. On ne mangeait pas vraiment à notre faim, mais au moins nous étions tous ensemble. Notre bateau fut terminer quelques jours après mon anniversaire de 8 ans, Ronwe était fort en construction et nous avait fait un super navire. Mataiva ne changea finalement pas de prénom, elle n’appréciait plus la tradition des Wynne, mais moi, je pris pour nom Azael.

Du côté de mes pouvoirs magiques qui étaient apparus le jour de mon anniversaire, personne ne savait vraiment ce que c’était, mais ils se développaient un peu plus de jour en jour. Maman essaya de m’aider à les contrôler, mais comme elle ne connaissait pas le mode d’emploi, ce fut un peu dur. Même qu’un jour, en me levant, tous les palmiers de l’île avaient… poussés à l’envers ! Les feuilles de palmes se trouvaient sur le sable fin de la plage, et pourtant ils étaient toujours vivants ! C’était plus pratique pour récupérer les fruits de l’arbre en plus !

La vie recommença sur notre nouveau navire, qui s’appelait le Drunken Sailor. Tout était comme avant, comme sur le Jolly, sauf que c’était mieux. Car nous n’avions plus à supporter les cousins et oncles éloignés. Le jour de mes 12 ans, Maman me proposa d’aller faire un séjour chez un ermite dont elle avait entendu parler. Il était très doué en magie et Maman voulait que j’aille apprendre à maitriser ma magie avec lui. Mais à 12 ans, je me sentais encore beaucoup trop jeune pour pouvoir aller toute seule en Amazonie, où il habitait.

C’est à l’âge de 16 ans que je me décidai de partir chez cet ermite. Quitter ma cousine fut une dure épreuve, car toutes les deux, nous allions nous retrouver sans rien, mais je lui promis de lui écrire tous les week-ends, ce que je fis. Je pris du temps à trouver ce fameux ermite, Makan il s’appelait. On m’avait donné une carte, le problème n’était pas mon sens de l’orientation, j’avais grandi avec un compas autour du cou (littéralement), mais j’avais beaucoup de mal à m’habituer au mode de vie amazonien, naviguer sur le fleuve la journée sur un bateau tout petit, et puis camper le soir. Mais le pire était les moustiques toute la journée et tous les autres insectes. Mais je pourrais limite écrire un livre sur ça alors… Finalement le voyage ne dura que 4 jours et un peu plus. Makan habitait une superbe maison tout en bois suspendue dans les arbres, une longue échelle descendait jusqu’au sol et m’invitait à monter dans sa demeure.

Makan était un vieil homme avec de cheveux blancs, une barbe blanche, mais qui dégageait toujours une certaine fraîcheur et un air serin. Il accepta volontiers de me prendre comme apprentie, pour pouvoir m’enseigner l’art de la magie en tout genre. Je passai 3 ans chez Makan, 3 années qui me furent tellement utiles.

La première chose que je fis fût de me fabriquer une baguette magique. D’après Makan, faire sa propre baguette était toujours un avantage contre les autres sorciers lors de duels et tous les autres sortilèges quotidiens. Je choisis du bois d’acajou et Makan me fournit une plume de son perroquet, Kenji : c’était un Perroquet de Ribeiro qui avait un beau plumage, au début il avait eu du mal à dire Azael, surtout le Z, mais finalement j’ai même réussi à entamer une discussion avec lui pour savoir si j’étais autorisée à lui prendre une plume pour la mettre dans ma baguette magique.

Makan m’apprit l’art des potions, pour lequel j’avais un petit faible je dois dire. Il me parla des moldus, les autres gens de ma famille, sans aucuns pouvoirs magiques. Mais il me raconta surtout l’histoire des sorciers, les créatures magiques qui existaient dans le monde. Il m’apprit à utiliser ma baguette, lancer des sorts, transformer des objets. Mon dernier exercice fût de transformer Kenji en vase mésopotamien, je dois dire, que j’avais un peu peur pour la vie de l’animal. Il m’enseigna comment récupérer le jus de certaines plantes sans se faire arracher la main. Makan avait suivi des cours de mathématiques pendant longtemps, et m’obligeait à faire des calculs au moins une heure par jour ! Et le soir, cours sur les étoiles, reconnaitre les astres…

Le jour du départ fut dur pour nous deux, j’avais vécu avec lui et son perroquet pendant 3 ans, et ne plus le voir aller me faire très bizarre, il était comme mon grand-père, je l’appréciais énormément et j’e lui étais super reconnaissante. M’enfin je parti, et je ne me souviens même plus du voyage que j’ai fait pour le retour. J’avais 19 ans à cette époque, que 19 ans…

Ne sachant pas trop quoi faire, je restais quelques temps en Amérique du Sud, errant un peu partout, mais principalement en Argentine car je parlais assez bien espagnol… C’est là que je rencontrai Kaitlyne Evangeline, une vampire un peu effrayante au début mais fort sympathique Nous devînmes rapidement de très bonnes amies, et certaines parties de son caractère me rappelèrent ma cousine Mataiva. Je fus très heureuse de lui enseigner ce que Makan m’avait enseigné : comment contrôler tous ces pouvoirs magiques ! Malheureusement Kaitlyne parti récupérer son trône, et les adieux, furent encore une fois, difficiles : les adieux ne sont pas du tout mon truc…

Je me fondis dans la population moldue pour pouvoir visiter, et c’est ainsi que commença mon tour du monde qui dura un an… J’étais en train de faire un petit tour en Océanie quand un perroquet que je connaissais bien vint me voir ; mais je ne devais pas m’en réjouir, car il n’amenait pas une bonne nouvelle… En effet Makan était décédé deux jours avant. L’enterrement se fit simplement, au milieu de l’Amazonie, pour qu’il reste là où il avait vécut, son paradis. Je fis la connaissance de sa fille, son beau-fils et de son petit-fils Ysmael dont il m’avait un peu parlé. Je restais avec eux quelques jours. C’est durant ce laps de temps chez les Spyo, que j’appris à propos du Grand Poudlard, une école qui apprenait aux jeunes sorciers tout ce que Makan m’avait appris. L’école dont j’aurais eu besoin. Le petit Ysmael y était inscrit et devait y aller dans quelques années.

Après la petite semaine passé chez les descendants de Makan, je décidai de partir pour Paris, j’emmenai Kenji avec moi, j’avais peur pour lui avec le petit Ysmael dans les parages, il aurait très bien pu finir en jus de citrouille sinon… Je parti pour Paris, Makan m’avait parlé d’un petit apothicaire par là-bas. Je voulais reprendre la main dans les Potions. C’est dans la capitale que je rencontrai Mélissa Evans, une sorcière, elle aussi. Méli me parla du Grand-Poudlard, apparemment elle avait fait ses études là-bas.

Apres ma discussion avec Melissa sur le Grand-Poudlard, j’avais grandement envie d’y aller, voir comment c’était, mais je décidai finalement de repartir avec ma famille, sur le Drunken Sailor. Revoir ma petite Mataiva me fit le plus grand bien. Elle me raconta qu’ils avaient fait escale au Japon et qu’elle y avait rencontré quelqu’un, mais en voyant la tête de Bakou, je devinai vite qu’elle se faisait des idées sur ce beau japonais. Mon petit rêve de retour à la piraterie dura deux ans. Pendant ces années, à chaque escale, j’allais donner mon aide aux hôpitaux qui étaient épatés par mes talents en potions. J’aimais beaucoup ma petite vie de guérisseuse des mers. Mais un jour je reçu un message de Melissa qui m’annonçait qu’il y avait deux postes au Grand-Poudlard. Quitter de nouveau les matelots du Drunken Sailor me brisa le cœur, mais Mataiva m’assura que ma place était auprès des miens, et qu’elle m’écrirait encore et toujours.

C’est ainsi que nous partîmes, Melissa et moi, pour l’Ecosse et cette école que je n’avais jamais vu. Elle était magnifique ! J’étais franchement épatée de cette merveille. Entourée par autant de personnes pratiquant la magie me troublait et me comblait en même temps. Les Directeurs de l’Ecole nous avaient laissé loger dans l’école même, j’étais dans le dortoir des Gryffondor, car l’ancien prof de Potion (poste que je convoitais), était de Gryffondor. Et Méli prenait la chambre de l’ancien prof de Botanique – Directeur de Serdaigle, elle eut le droit aux beaux quartiers ! Bien qu’elle soit originairement de la maison de Poufsouffle

Nous passâmes nos « tests » quelques jours après notre arrivée, pour moi tout ce passa bien. Il y avait un autre candidat devant moi qui sorti de la Salle d’un air démoralisé ce qui me déprima un peu. Mais finalement tout alla bien et je fus plutôt positive.
2 jours plus tard, on apprit les résultats : Méli et moi étions prises !

Rentrer dans le Personnel du Grand-Poudlard fut un de meilleur moment de ma vie, je rencontrai beaucoup de sorciers qui me fascinaient tous plus les un que les autres, je n’avais jamais vécu dans un endroit avec autant de gens du même type que moi au mètre carré !


Désormais je suis Directrice de Gryffondor (ne me demandé pas comment c’est arrivé si vite, je ne sais pas moi-même) ainsi que Directrice de l’école aux côtés de mes deux grandes amies Kaitlyne et Swan. J’ai toujours le poste de Professeur de Potions que j’aime autant.
Kenji est resté avec moi jusqu’au bout, il est encore possible de le voir se balader dans les couloirs en criant des sottises, mais j’essaye de lui interdire les autres endroits que mon bureau, il fait vite des bêtises, un vrai Peeves !
Le seul truc qui m’embête c’est la chaleur, je ne suis pas trop habituée à cette température, et il est fort probable de me voir frigorifié dans les couloirs, et mes bureaux sont spécialement chauffé sinon je serais morte de froid !
Et ma famille, je la vois tous les ans pour le Nouvel An. Nous nous retrouvons sur notre île, celle sur laquelle on a échoué après avoir été bannis. Ma cousine, qui s’appelle toujours Mataiva, est mariée à un gentil Australien qu’elle adore. Bakou est devenu une sorte d’artiste de foire, il ne gagne pas beaucoup d’argent, mais est très heureux avec ce qu’il fait. Qu’en à Maman et Ronwe ils naviguent toujours ensemble sur notre bon vieux Drunken Sailor, et j’ai entendu dire qu’ils avaient eu un singe pour l’anniversaire du Drunken.


Je sais c'est super long x)

________________________________________________________




ma Dark Lili ♥️

ma Kaitlyne ♥️
ma Swanana ♥️

ma Meli ♥️

ma Switchie ♥️

mon Ysma ♥️

m'Alvida ♥️
avatar
Azael
Admin

Messages : 744
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 21
Localisation : le Grand Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos histoires

Message  Patty Edmonton le Lun 16 Avr - 2:41

Patty Edmonton est né de deux parents qui travaillent au ministère de la magie. Dès sa plus tendre enfance, Patty les a suivi dans leur quotidien, allant du bureau en bureau pour explorer le ministère de la magie. Elle aimait bien cette ambiance, le sérieux des lieux ainsi que l'invitation au travail qui se dégageait de ces lieux. C'est pourquoi le rêve d'une carrière ministérielle germa bien rapidement dans son esprit.

À l'âge de 6 ans, la petite Patty perdit son grand-père pour qui elle avait toujours ressenti un très profond attachement. Cet événement la bouleversa totalement et à partir de ce jour, elle fit endurer un enfer à sa famille. Elle s'isolait dans un petit coins du bureau de ses parents et les regardait travailler dans un silence des plus complet.

Pendant deux ans, Patty ne se montra presque plus en publique et se referma totalement sur elle-même. Ses parent étaient très inquiets pour elle et décidèrent donc de l'envoyer dans un pensionnat moldu pour quelque temps. Là-bas, Patty piquait des crises terribles et il devenait très difficile pour la directrice du pensionnat (qui était au courant de l'origine particulière de la fillette) de cacher les phénomènes magiques qui l'entourait. De nombreux enfants commençaient à craindre Patty et celle-ci devait subir les murmures des autres lorsqu'elle entrait dans une pièce. Pour l'aider à mieux s'intégrer, la directrice lui fit découvrir sa bibliothèque privé. Elle ne se doutait pas que Patty parviendrait à lire certains livres qui étaient de beaucoup au-delà du niveau d'une enfant de 8 ans. Patty se plongea dans la lecture pour noyer sa peine. Cette nouvelle passion lui donna un élan de courage et lorsque ses parents vinrent la chercher au bout d'un an, elle était redevenue la petite fille joyeuse d'autrefois.

Elle entra à Grand Poudlard à l'âge de 11 ans et alla rejoindre la maison serdaigle comme le reste de sa famille.
avatar
Patty Edmonton
Préfete

Messages : 463
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos histoires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum